Vous êtes ici: Accueil > Matériaux > Les thermodurcissables

PDF Imprimer Envoyer

Les thermodurcissables

Les thermoplastiques sont des matériaux utilisés en moulage (injection plastique en particulier). Ils présentent des caractéristiques mécaniques intéressantes. Ils résistent également beaucoup mieux aux températures élevées et aux solvants que les thermoplastiques.

Les thermodurcissables se présentent au départ sous forme de poudres ou de liquides (résines). Par l’action de la chaleur, de rayonnement, d’humidité (super glue) ou de produits chimiques (durcisseurs), les monomères qui le composent polymérisent en formant un réseau de liaisons croisées. Ce processus n’est pas réversible, les pièces mécaniques réalisées en matériaux thermodurcissables ne seront donc pas recyclables.

Les principaux thermodurcissables employés en plasturgie sont :

Les résines époxydes ou polyesters insaturées :
Elles sont généralement utilisées dans la fabrication de plastiques renforcés par de la fibre de verre ou de carbone.
La bakélite :
Utilisée en électronique pour la fabrication de pièces isolantes, de connecteurs, de circuits imprimés, ce fut un des premiers thermoplastiques synthétiques employés. Beaucoup de pièces moulées ont été réalisées en bakélite, mais elle est de plus en plus remplacée par de la mélamine ou des thermoplastiques.
La mélamine :
Aussi connue sous le nom de Formica, elle connut un très grand succès dans les années 1950 grâce à sa résistance à la chaleur, aux produits chimiques et à l’abrasion, sous forme de plaques destinées aux cuisines et restaurants. Elle fut aussi utilisée pour réaliser en injection plastique des assiettes, couverts et gobelets réputés incassables, ainsi que des téléphones et autres produits électriques courants. Depuis le développement de l’ABS la mélamine, non recyclable, est de moins en moins utilisée.
 

Vous êtes ici: Accueil > Matériaux > Les thermodurcissables