Vous êtes ici: Accueil > Techniques > Usinage: tournage, fraisage, ...

PDF Imprimer Envoyer

L’usinage :

L’usinage regroupe l’ensemble des techniques de fabrication de pièces par enlèvement de matière à l’aide d’une machine-outil. Suivant les cas l’outil ou la pièce sont en mouvement, et l’arrachement du copeau peut se faire par déformation plastique ou élastique. Les techniques utilisées sont très nombreuses, les plus courantes sont le tournage, le fraisage, la rectification, l’électroérosion.

tournage

tournage

Tournage décolletage

Le tournage consiste à réaliser des pièces de révolutions par enlèvement de matière. La pièce est en rotation, et l’outil se déplace suivant 2 axes, le premier parallèle à l’axe de rotation, le second perpendiculaire à cet axe. Les tours (machines de tournage) peuvent être conventionnels(le déplacement de l’outil de tournage est commandé manuellement) ou à commande numérique. Le décolletage est un procédé similaire au tournage ou une série de pièce est réalisée automatiquement (apport de matière compris) par une suite d’opérations commandées par des systèmes de cames, ou par commande numérique.

fraisage

fraisage

Fraisage

Contrairement au tournage, ici c’est l’outil, appelé fraise, qui est en rotation. La pièce se déplace par rapport à l’outil selon 3 axes au minimum (l’axe de l’outil et le plan perpendiculaire à cet axe). Selon les pièces, on utilise des fraises avec 1, 2 ou 3 faces coupantes. Le fraisage peut être fait par l’extrémité de la fraise, ou par ses génératrices. Comme pour les tours il existe des fraiseuses (machines de fraisage) conventionnelles et à commande numérique, et des outils droits ou de forme (pour les chanfreins par exemple. Pour la réalisation de pièces complexes, on peut utiliser des fraiseuses 5 axes

pièce réalisée en électroérosion

pièce réalisée en électroérosion

Electro érosion

L’électroérosion est une méthode d’usinage qui consiste à enlever de la matière d’une pièce en utilisant des décharges électriques. Cette technique permet d’usiner tous les matériaux conducteurs quelle que soit leur dureté. Un outil, appelé électrode, ayant une forme complémentaire de la pièce à réaliser est approché du métal à usiner, et une étincelle se crée entre les deux. Cette étincelle provoque la fusion de la matière à l’endroit ou la distance électrode/pièce est la plus faible, et un fluide isolant évacue les copeaux. Par rapport au fraisage, cette méthode a l’avantage de pouvoir réaliser des angles vifs facilement. De plus, la fixation de la pièce est très facile car il n’y a pas de contact entre l’outil et la pièce. L’électroérosion est très utilisée pour la réalisation de moules d’injection.

rectification

rectification

Rectification

La rectification consiste à obtenir des cotes très précises ainsi que des états de surfaces très bons, par abrasion de la pièce à l’aide d’une meule. Contrairement aux méthodes précédentes ou la matière est enlevée par déformation plastique, ici le copeau se détache suite à une série de déformations plastiques, qui provoque une rupture en fatigue. Cette technique est souvent utilisée pour les phases de finition des outils, car elle permet d’usiner des métaux très durs ou ayant subi un traitement thermique. Plus généralement, le ponçage et l’affutage sont considérés comme des techniques de rectification.

 

Vous êtes ici: Accueil > Techniques > Usinage: tournage, fraisage, ...